Le fado et son histoire!

Même si on comprend pas le portugais, il plonge ses auditeurs dans une sorte de stupeur émue. Ce sont des poèmes et des berceuses qui soulèvent la lente houle du coeur et du souvenir. Cette mélopée nostalgique est l'expression même de la ' saudade', cet état d'âme populaire chargé d'une mélancolie 'aigre-douce' si difficilement traduisible.

Son Histoire


Fado du latin ' fatum 'Destin

 Le fado est né au début du XIXè siècle, dans les ruelles du Barrio Alto et de l’Alfama, quartiers populaires de Lisbonne. Cette musique ne jouissait pas d'une bonne réputation , chantée dans les bistrots de nuit son premier public : prostituées, marins, marginaux, mauvais garçons de ces vieux quartiers de la capitale portugaise.
Ses origines sont nombreuses et controversées : Vient-il du Lundum brésilien (mélange de rythmiques noires importées par les esclaves africains) ou de la modinha (musique de cour portugaise) ? Descend-il des joutes oratoires des troubadours, présents depuis le XIIè siècle dans le sud de l’Europe ? Est-il un héritage des chants arabes et juifs ? Les Portugais préfèrent l’idée selon laquelle, le fado, ce chant profond du manque, a été colporté par les marins au long cours. Il semble que ce soit un peu tout cela à la fois.
 le fado est devenu la musique emblématique du Portugal : il exprime l’âme de son peuple,  . Il est l’expression même de la 'saudade' lusitanienne, grande constante de l’âme portugaise qui désigne un mélange de regret et de désir, sentiment nostalgique teinté de sensualité et de fatalisme, qui rend sensible l’absence. Plus qu’un chant, c’est une complainte qui interroge un destin contre lequel on ne peut rien. L’amour inaccompli, la jalousie, la nostalgie des morts et du passé, la difficulté à vivre, le chagrin, l’exil... en sont les thèmes récurrents.
Le chanteur soliste, homme ou femme (fadista) est traditionnellement accompagné par deux guitaristes. L’un joue de la guitarra : guitare au son métallique en forme de poire, typiquement portugaise, de la famille des cistres ; l’autre de la viola : guitare espagnole classique.

 

 

Pour écouter quelques musiques de 'fado' de (Amalia) Regarder dans mes liens! Et cliquez

23 votes. Moyenne 2.22 sur 5.

http://larecup.e-monsite.com

http://larecredelucia.e-monsite.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site